Institut de formation continue du Québec


Déficits cognitifs, sécurité et activités :défis de l'ergothérapeute

Description: La perte d’autonomie reliée aux déficits cognitifs entraîne une panoplie de conséquences dans les activités de la personne atteinte. La difficulté d’assumer pleinement sa propre sécurité en est une des plus importantes. Dans tous les milieux, les ergothérapeutes sont appelés à donner leur impression clinique sur la sécurité de cette clientèle. Ce mandat représente un défi de taille quand on pense à l’impact que peut avoir les recommandations sur la vie de la personne et de son entourage. La première partie de la formation se concentre sur le processus d’évaluation ergothérapique : le recadrage de la demande, l’évaluation des habiletés fonctionnelle, les évaluations spécifiques, l’identification des facteurs environnementaux et l’évaluation des risques. La deuxième partie s’intéresse spécifiquement à la notion de risque et à l’analyse de ses composantes (ex : facteur de risque, risque probable, imminent) en relation avec les résultats de l’évaluation. L’appréciation des capacités décisionnelles y est abordée ainsi que quelques questions éthiques et légales en lien par exemple, avec la conduite auto, les chutes, les milieux insalubres. La troisième partie comprend une revue des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD) ainsi que les stratégies d’intervention de base favorisant la participation et la sécurité de la personne.

Objectifs: Réviser l’impact de la loi 21 et les recommandations de l’OEQ sur la pratique des ergothérapeutes auprès de la clientèle présentant des déficits cognitifs; se familiariser avec les outils de dépistages et d’évaluation reliés au déficits cognitifs et à la sécurité; approfondir l’analyse ergothérapique au sujet de la gestion du risque; documenter les situations à risque; connaitre les différents symptômes comportementaux et psychologiques de la démence et les stratégies d’intervention appropriées; développer son jugement professionnelle face à des situations complexes.

Clientèle visée: Ergothérapeutes œuvrant auprès d’une clientèle âgée ou adulte présentant des déficits cognitifs.

Contenu : Alternance entre contenu théorique et vignettes cliniques. Présentation d’outils de dépistage, outils d’évaluation, stratégies d’intervention, notion de gestion du risque. Échange en plénière.

Méthode pédagogique: exposé théorique, histoire de cas, échanges et plénière. 

Formateur : Ghislaine Bélair, ergothérapeute a complété sa maîtrise sur le rôle des activités de loisir dans la réadaptation des personnes âgées. Depuis 1987, elle exerce sa profession sur tout le continuum du réseau de la santé : hébergement, centre de jour, hôpital, centre de réadaptation, CLSC. Tout au long de son cheminement professionnel, elle a expérimenté différents rôles dans le domaine de la clinique, de la recherche tout comme gestionnaire de projet et formatrice. Actuellement, la collaboration interprofessionnelle, l’approche auprès des aînés ainsi que la promotion d’une vie active et équilibrée sont au cœur de ses intérêts.

 Lieu, date et durée : IFCQ, 28 septembre 2018, 9h00 à 16h30 (6 h)

Coûts : 285,00 $

Inscription

Copyright © 2008-2017 Institut de formation continue du Québec

site Web et outils créés par Technoh ~ design créé par Brandon Wood ~ icônes par Axialis Team

Section administration